Le micro-ondes : petit mais dangereux

Souvent simple d’utilisation, ce qui en fait un allier de taille dans un quotidien de plus en plus chargé, c’est sa rapidité.

Bien que délaissé par certains foyers à cause des ondes envoyées, le micro-ondes reste un incontournable, ne serait-ce que pour réchauffer un restant de repas, faire chauffer sa tasse d’eau pour sa tisane ou encore décongeler des légumes.

Mais le micro-ondes n’en demeure pas moins un appareil potentiellement dangereux et au coeur de nombreux accidents domestiques qui touchent les petits, comme les grands.

Quelques conseils pratiques  de la Commission de Sécurité des Consommateurs (CSC) pour éviter les brûlures qui sont les plus en lien avec ce genre de four : 

  • La première chose est de bien choisir le récipient que l’on va utiliser pour chauffer. Et oui, certains ne sont pas faits pour une cuisson de ce type. La présence du symbole ci-dessous signifie que le produit est prévu pour un usage au micro-ondes. Vous pouvez donc y réchauffer ou décongeler des aliments au four à micro-ondes en toute sécurité.

  • Attention à la sortie, certains récipients vont rester tièdes voire froids, tandis que d’autres seront brûlants parce qu’ils absorbent la chaleur. Utilisez des gants isolants pour sortir les aliments.
  • Attendez toujours au moins 30 secondes avant de retirer votre récipient du four. Évitez un phénomène de retard à l’ébullition qui pourrait se produire (la température d’ébullition est atteinte après l’arrêt du four, et ce, sans que les bulles de vapeur typiques n’apparaissent. La moindre vibration suffit alors à provoquer un débordement du récipient avec risque de projection violente de liquide brûlant.)

  • Ne faites jamais chauffer des quantités importantes d’huile (pour les fondues et les fritures par exemple) ou des boissons fortement alcoolisées afin d’éviter un risque d’inflammation spontanée.
  • Certains aliment ne doivent pas être cuits au micro-ondes. C’est le cas des oeufs, escargots, châtaignes, ils risqueraient d’exploser dans le four ou pire, exploser quelques secondes après avoir été posés sur la table !
  • Pour réduire le risque d’explosion d’aliments, percez ceux possédant une « peau » (pommes de terre, saucisses, tomates, etc..) à l’aide d’une fourchette avant de les cuire.
  • Veillez à ne pas vous brûler avec la vapeur qui émane des récipients qui ont été recouverts durant la cuisson au four à micro-ondes
  • Vérifiez la température des aliments eux-mêmes avant de les ingérer parce que la température du plat peut rester tiède tandis que son contenu est brûlant. Cette précaution est particulièrement impérative dans le cas du chauffage de biberons ou de petits pots pour bébés.

  • Agitez ou mélangez le contenu afin d’assurer une répartition homogène de la chaleur, puis testez sa température, en versant quelques gouttes sur la face interne de votre poignet. Aujourd’hui, beaucoup de professionnels de la petite enfance préconisent de donner le biberon à température ambiante.
  • Ne manipulez pas de récipients sortant d’un four à proximité de jeunes enfants.

N’oubliez pas qu’en cas de brûlure, le premier réflexe à avoir est de passer la zone brûlée sous l’eau courante tempérée immédiatement, à faible pression et d’appeler les secours (15) en cas de brûlure grave.

Et enfin quelques petites mesures de sécurité générales quand on utilise un micro-ondes : 

– Ne rien mettre dedans de métallique, papier de plaquette de beurre ou emballage papier chocolat type aluminium par exemple

– Assurez-vous que le plateau tournant tourne librement et que les aliments ne frottent pas sur les parois

– Ne laissez pas de jeunes enfants s’en servir

– Ne le faites pas fonctionner à vide

– Eloignez-vous au moins à 1 mètre  lorsqu’il est en marche et n’approchez pas votre visage près de la porte du four.

Vous voilà informé sur cet appareil électroménager qui nous permet de faire chauffer un café en 30 secondes mais sur lequel on devra souffler dessus 1/4 d’heure avant de pouvoir le boire !

Crédit photo biberon : istock

Leave A Comment